Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ma-librairie-virtuelle
  • : parler de vos lectures, de mes lectures....
  • Contact

Rechercher

Archives

16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 09:48
undefined










J'ai adoré ce petit roman "immoral" de la
collection "Piccolo" chez Liana LEVI.

Le héros Jake  est au chômage depuis
la fermeture de l'unique usine de la région,
il ne peut plus payer ses factures,
alors il vend tout ce qui peut l'être ....
et accumule les dettes de jeux auprès de
Ken GARDOCKI, le bookmaker
de sa petite ville perdue au fin fonds
des Etats-Unis
:) où comment nous
faire découvrir qu'il existe d'autres Etats 
que la Californie, la Floride où des hommes
beaux comme Apollon vivent avec des femmes
magnifiques au milieu de villas superbes :) :).


Lorsque  son ami « Tommy » directeur d’un
magasin Gas’n’Go lui propose un travail de nuit,
il accepte, sachant que ce travail  ne lui permettra
pas de vivre correctement...

Arrive alors la proposition de Ken GARDOCKI,
un petit service à lui rendre
(tuer sa femme),
en échange cela lui permettra d'épurer ses dettes
de jeux  !!! Jake accepte, sans aucune réticence...
ou alors très légère au départ, et le petit service
va devenir un métier : tueur à gages, il va pouvoir
ainsi se racheter une télévision, récupérer le câble
et acheter ses cigarettes sans plus aller les
"emprunter" à son ami « Tommy »...
Jake étant le narrateur de cet histoire il va nous
décrire sa nouvelle vie et son nouveau "boulot"...

 

Iain LEVISON sera présent au Festival Etonnants Voyageurs
de ST Malo du 9 au 12 MAI 2008....

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Nicolas 06/05/2010 01:09


J'ai été un peu déçu par ce roman : le récit manque de fluidité, l'humour n'est pas aussi présent que prévu, et le roman parait parfois répétitif. Ca manque également un peu de fond et de
réflexion. Dans le même genre, Le couperet est plus abouti.


loulou 07/05/2010 22:11



@ Nicolas : je n'ai pas lu Le couperet, ni d'autres titres de Levinson, d'ailleurs.



dasola 17/03/2008 19:57

Bonjour Loulou, moi aussi j'ai bien aimé ce roman totalement immoral et puis le héros est le narrateur ce qui nous le rend plus proche. Se lit agréablement et vite (voir mon billet du 17/02/08 (Avez-vous fait dédicacer votre exemplaire ?)