Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ma-librairie-virtuelle
  • ma-librairie-virtuelle
  • : parler de vos lectures, de mes lectures....
  • Contact

Rechercher

Archives

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 06:00

Aujourd’hui, UNE invitée sur ce blog ! Une auteure dont les textes acidulés, piquants (parfois) et sucrés, mais jamais jusqu’à l’écoeurement, font le bonheur de nombreuses (nombreux) lectrices (lecteurs). Personnellement, je suis tombée dans la marmite, enfin, je devrais plutôt dire, dans la potion euphorique délivrée par Agnès Abécassis depuis quelques années déjà ! A l’occasion de la sortie de son nouvel ouvrage, Le Théorème de Cupidon (qui sort le 9 Mars prochain aux éditions Calmann-Levy), je vous propose d’en savoir un peu plus sur cette auteure dont l’humour est la marque de fabrique... 

 

Le-theoreme-de-Cupidon---Agnes-Abecassis-vrai-couv.jpg

 

 

Ma librairie virtuelle : Dans votre nouveau roman, « Le Théorème de Cupidon » à paraître le 9 mars prochain aux éditions Calmann-Levy,  vos lectrices et lecteurs vont découvrir que ce cher Cupidon  a un souci, et cela va avoir une répercussion sur vos deux personnages : Adélaïde et Philéas,  pouvez-vous nous en dire plus ?

 

Agnès Abécassis : Je peux surtout vous dire que Cupidon n’apparaît jamais dans ce roman en tant que petit ange volant. « Le théorème de Cupidon », c’est juste une formule mathématique supposée définir la rencontre amoureuse. Il s’agit d’une comédie romantique à deux voix, un personnage féminin et un personnage masculin, qui vont se raconter à tour de rôle. C’était un procédé que j’avais déjà employé dans un des chapitres de « Au secours, il veut m’épouser ! », là j’ai eu envie de tenir la longueur sur un roman entier.

 

 

Mlv : Je parle très souvent,  de l’ambiance « déjantée » de vos romans, est-ce que ce qualificatif vous choque ? Et comment qualifieriez-vous votre univers littéraire ?

 

A. A. : Non, le terme « déjanté » me va très bien, au contraire. C’est lui que je vise, avec ma petite flèche à moi.

 

 

Mlv : Est-ce votre passion pour la bande dessinée, qui fait que vous vous êtes lancée dans la grande aventure de l’illustration, en dessinant, à partir de « Soirée Sushi », la couverture de vos romans ? puis  en  créant «  Les carnets d'Agnès » ?

 

A. A. : Mon intérêt pour la bande dessinée remonte à l’enfance, et le dessin a été pendant toute ma scolarité mon mode d’expression privilégié, bien avant qu’il ne soit supplanté par l’écriture. D’ailleurs, le prénom d’un des deux personnages principaux de mon roman à paraître, Adélaïde, est inspiré du pseudo que j’utilisais pour signer mes dessins de lycéenne, lui-même inspiré de la fameuse chanson d’Arnold Turboust, que j’adorais.

 

 

Mlv : Journaliste de la presse écrite, scénariste, auteur de romans et de bande dessinée,  tout cela se résume en un seul métier : écrivain. Comment abordez-vous  ces différentes facettes de votre métier ?

 

A. A. : Avec beaucoup d’angoisse et un stress permanent… Je manque d’insouciance dans mon travail, alors que  paradoxalement j’écris de l’humour. C’est drôle, non ?

 

 

Mlv : Que fait Agnès Abécassis pour se détendre lorsqu'elle n'écrit pas ?

 

A. A. : Elle lit le travail des autres, ma bonne dame. Quel bonheur ! Et elle se délecte de tout ce qu’ils ont du souffrir pour le produire, eux aussi. Y’a pas de raisons. ;)

 

 

Une petite chanson pour terminer ? Rappelez-vous ;) Adélaïde... c’était ça :

 

 

 

 

Si vous ne connaissez pas encore l'univers d'Agnès Abécassis -que je remercie pour avoir accepté l’invitation de ce blog ainsi que pour sa disponibilité- je vous recommande, en attendant le 9 mars prochain, la lecture des livres cités ci-dessous :


Les tribulations d’une jeune divorcée

Au secours, il veut m’épouser !

Toubib or not toubib

Chouette une ride !

Soirée Sushi

Les Carnets d’Agnès

 

Le Blog d’Agnès Abécassis

 

© ma-librairie-virtuelle.over-blog.com 2011 

Repost 0