Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ma-librairie-virtuelle
  • ma-librairie-virtuelle
  • : parler de vos lectures, de mes lectures....
  • Contact

Rechercher

Archives

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 12:32

Une-vie-en-echange-LFouchet-copie-1.jpg

 

 

« … On ne fait pas ce qu’on veut, tout le monde sait cela. Ce serait trop facile. On serait trop heureux, peut-être. On risquerait d’y prendre goût. On ne voudrait plus pleurer ni paniquer. Cela ruinerait les psychanalystes. »

 

 

 

 

 

 

Billet à venir...

Repost 0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 11:25

La mélodie des jours LFouchet

 

"On ne raisonne pas le chagrin, on le voit déferler et on attend qu'un jour une vague l'emporte au loin".

 

 

"Il faut être en paix avec le passé pour aller vers l'avenir, il faut avoir été triste pour entendre la musique, et être en paix avec soi-même pour la supporter".

 

 

 

 

Billet à venir...

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 07:00

nouveau livre Thierry Serfaty

 

 

« C'est ça qui est bien avec le ridicule, c'est un peu comme un verre : quand on a fait le plein, on peut en rajouter, ça déborde et ça coule, on ne risque plus rien. »

 

 

Billet à venir...

Repost 0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 07:00

 

 

 

9782234064225

 

 

 

« Pas des psychanalystes ni des acupuncteurs ou ce genre de gourous. Des vrais docteurs qui localiseraient le chagrin, le désinfecteraient. Ça ferait mal un bon coup. Puis, ils le recouvriraient d'un genre de pâte rose comme un bonbon ou une guimauve pour les enfants sans dents, et le chagrin étoufferait au lieu de moi. »...

 

 

billet à venir...

Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 07:00

9782290010518.jpg

 

Pour finir cette semaine spéciale interview : une petite phrase sortie d'un des romans de l'auteur invité mercredi dernier :

 

« - Chéri, tu es dans le Sud ! C'est comme ça ! Quand tu ne parles plus, c'est que tu es mort ou que tu fais la gueule ! »

 

 

 

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:00

 

41AT77S4TQL._AA240_.jpg

 

Deuxième billet consacré à la nouvelle chronique de ce blog. C'est l'occasion pour vous faire (re)découvrir un des premiers romans chroniqués sur ce blog, celui d'Alice Steinbach : Un matin je suis partie, dont le billet se trouve ici.

 

 

« Certaines années posent des questions,

d'autres y répondent »


Zora Neale Hurston

 

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:45

 

9782350871608FS

 

 

En attendant le billet -qui arrivera d'ici quelques jours- voici une phrase notée au cours de ma découverte du nouveau roman de Tatiana de Rosnay : Rose. Avec ce billet, j'inaugure une nouvelle chronique sur ce blog, oui, je pense que de temps en temps, vous aurez le droit à une petite phrase sortie d'un de mes livres coups de coeur...

 

 

Extrait page 172 :

"Je le sais désormais, en tant que lecteur, il faut faire confiance à l'auteur, au poète. Ils savent comment s'y prendre pour nous extirper de notre vie ordinaire et nous envoyer tanguer dans un autre monde dont nous n'avions même pas soupçonné l'existence. C'est ce que font les auteurs de talent. C'est ce que me fit M. Baudelaire."

Repost 0